« “Des hommes sur des échasses” : narrations contemporaines à grande échelle. »

Participant·e·s: 
Pk-1140
28/04/2016
9h45-10h15

Ce n’est certes pas sans raison qu’on se représente parfois la littérature française contemporaine comme liée à l’expression de soi et d’un individualisme minimaliste. Reste que, si cette échelle réduite préside souvent aux représentations (auto)fictionnelles littéraires, elle n’est pas la seule. En effet, si elle n’est pas dominante en regard du souci de l’intime, une conception de l’être humain comme inscrit dans un temps, un lieu ou un monde qui le définissent demeure malgré tout active. On voudrait, dans cette communication, préciser les contours de cette anthropologie sociale ou politique, de même que de la rationalité et de la poétique fictionnelles qu’elle commande, loin d’une « influence du milieu » d’inspiration naturaliste. Il s’agira, concrètement, de voir comment s’articulent conception de l’être humain ainsi qu’art et savoir de la fiction, dans Port-Soudan d’Olivier Rolin, Plateforme de Michel Houellebecq et Naissance d’un pont de Maylis de Kerangal